Volkswagen fait son test autonome grandeur nature à Hambourg

Articles et analyses

Volkswagen fait son test autonome grandeur nature à Hambourg

Date : Publié par Tags : autonomous, electric, mobility

C’est une première en Allemagne avec cette mise en circulation sur un périmètre de 3 kilomètres comme banc d’essai.

A la fois précurseur de la conduite autonome mais aussi de la ville connectée, ce test permet notamment au constructeur de recueillir des données concernant les communications I2V (infrastructure-to-vehicle) et V2I (vehicule-to-infrastructure).

Les premiers résultats montrent des volumes d’échange de données très importants : jusqu’à 5 Go par minute, qui nécessite une puissance de calcul considérable.

Le traitement des ces big data issus de nombreuses sources (piétons, cyclistes, automobilistes, infrastructures) est censé permettre un recalcul permanent et un évitement d’obstacle  avec un temps de réponse de quelques millisecondes.

Ces différents résultats devraient donc permettre au constructeur d’optimiser le transport individuel et les flux de trafic routiers. Pour assurer le niveau 4 d’autonomie (intervention du conducteur requise uniquement en cas d’extrême urgence), le constructeur a équipé ses 5 véhicules de 14 caméras, 11 lasers et 7 radars connectés à un opérateur qui recueille toutes ces données.

A horizon fin 2020, ce « banc d’essai » devrait être élargi à 9 kilomètres et permettra d’en faire une mini smart city connectée en 5G, avant d’accueillir le Congrès Mondial des Systèmes de Transport Intelligent en 2021.

Join our Network

Contact us to learn more about how to get involved with GCF or become a member agency

Global Center for the Future
9 rue Huysmans
75006 - Paris
Phone : +33 (0) 1 40 54 13 90





Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable